Impressionnants, les Ivahriyen

Publié le 7 Décembre 2008

CA Fréha 1 - ES Azeffoun 5

Stade : communal  de Tizi Rached
Affluence : faible
Arbitres : Cheballah,  Arab, Naït Kaci
Buts : Berrichi (15’), Baour (28’), Slamani (40’ 59’), Abidri (81’) (ESA) ; Benmokhtar (87’) (CAF)
CAF : Ikarmouden, Hamouni (Achrouf), Chegrani, Salah (Iguer), Iamrache (Hemmar), Oughanem, Khroufache,   L. Benmokhtar, Aït Aider, T. Benmokhtar 
Entraîneur :   Hocine Chikhi
 
ESA : Sayhi, Aridj, Belkaïd, Sadouki, Taouri, Haddouchi, Berrichi (Zerouali), Abidri, Slamani (Dahoumane), Baour, K. Benmokhtar (Boudjemia) 
Entraîneur : Kamel Chennafi
 

Le moins que l’on puisse dire sur le derby ayant opposé les deux voisins, le CAF et l’ESA, c’est que le club des Ath Djennad n’a pas été à la hauteur. C’était carrément inégal comme rencontre alors que les attentes des sportifs, qui voulaient assister à un derby hautement disputé, étaient grandes. Finalement, les Ententistes ont totalement survolé les débats, confirmant de ce fait leur belle forme. Ce résultat, d’un autre côté, témoigne que  le CA Fréha a plutôt une préférence pour les déplacements loin de Tizi Rached où l’équipe s’est révélée une véritable passoire avec ses 11 buts encaissés en 2 matches.
Dès les premières minutes de la première mi-temps, les visiteurs ont pris d’assaut les bois gradés par le malheureux Ikarmouden étouffant complètement la défense des locaux. S’en est suivi alors un but pratiquement tous les quarts d’heure de jeu. Ça aurait pu être pire pour les Cafistes et personne n’aurait trouvé à redire ! En effet, à la fin du premier quart d’heure, Berrichi, d’un maître tir à la limite des 18 mètres, ouvrait le score et les déboires de l’infortuné Ikarmouden commencèrent alors. Les locaux essayèrent tant bien que mal de rétablir l’équilibre. A la 28’, sur un centre de Berrichi, du côté gauche, Baour idéalement placé aggrava le score. La domination des Ivahriyen continuera sans arrêt et ce fut au tour de Slamani, à la 40’ , de dribbler la défense en marquant le troisième but comme à la parade. Quelques minutes plus tard, Cheballah mit fin au supplice des Ath Djennad en sifflant la mi-temps. La seconde période a été la réplique de la première, avec néanmoins une équipe d’Azeffoun qui s’est montrée moins réaliste dans le camp du CAF. Pour reprendre la bal, moins d’un quart d’heure après la reprise, le même Slamani, qui avait allumé le gardien de Fréha en fin de première période, remettait une couche avec un quatrième but. Le score en restera là jusqu’à une dizaine de minutes de la fin, lorsque, à la 81’, le défenseur Dahoumane, sur une de ses nombreuses montées, adressait un centre en retrait millimétré sur le pied gauche de Abidri qui le déposa au fond de la cage de Ikarmouden. Un but d’école. Les locaux ne baissèrent pas les bras et réussirent à sauver l’honneur, à la 86’, sur un coup franc de Aït Aider renvoyé par Sayeh sur Benmokhtar Toufik qui réduit la marge.  

Source le Buteur

 

Rédigé par Hamid

Publié dans #Nouvelles d'Azeffoun

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Idir 09/12/2008 19:34

BonsoirUn commentaire s'impose juste pour dire la ressemblance frappante avec le blog d'al Biruni. Quoique entre Ath Ergane et Azeffoun, il n'y a pas grande distance. Bravo pour les deux.