Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Azeffoun... la coquette
  • Azeffoun... la coquette
  • : Azeffoun, cette petite ville littorale de kabylie, connue pour la beauté de ses paysages et la sympathie de ses habitants, Azeffoun est aussi connue à travers ses enfant artistes et écrivains qui on beaucoup donner à la culture algériènne.
  • Contact

Recherche

27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 23:39

La commune d’Azeffoun recevra le premier centre national d’ensemencement de la crevette, en mer. C’est ce qu’a annoncé M. Allam, directeur de la pêche au niveau du MPRH.
Une journée d’étude sur le schéma directeur de développement des activités de pêche et d’aquaculture a été organisée hier au niveau de la wilaya de Tizi-Ouzou. Rencontre qui a regroupé également les wilayas de Boumerdes, Alger et Bejaïa qui font partie de la zone centre-est de gestion intégrée des ports de pêche et d’aquaculture (GIPPA). Cette démarche, selon le SG du ministère de la Pêche et des Ressources halieutiques, vise à assurer un développement intégré du secteur qui va s’ouvrir vers les autres secteurs tels que l’hydraulique, les travaux publics l’agriculture… dans une démarche intersectorielle. Selon le même intervenant, ledit schéma permettra également une exploitation optimale et rationnelle des ressources et leur protection, un aménagement adapté des zones du littoral, une utilisation optimale des infrastructures existantes et une valorisation des produits halieutiques.
Le port d’Azeffoune dans la wilaya de Tizi-Ouzou a été choisi comme pôle de cette GIPPA de par le fait qu’il regroupe des activités de pêche et d’aquaculture. En sus des activités et des infrastructures qui seront injectées dans cette zone, la commune d’Azeffoun recevra le premier centre national d’ensemencement de la crevette, en mer. C’est ce qu’a annoncé M. Allam, directeur de la pêche au niveau du MPRH., qui a demandé au président de l’APC d’Azeffoun de dégager un terrain pour recevoir ce centre qui vise à renforcer les capacités de régénération et de production naturelles. Les autres ports de la wilaya ainsi que ceux des autres wilayas qui font partie de la GIPPA centre-est seront eux aussi dotés de nouvelles infrastructures et équipements dans le cadre du développement des activités de pêche et d’aquaculture. Notons, enfin, que des recommandations ont été émises pour la première phase dudit schéma directeur qui s’étendra jusqu’à 2010, date à laquelle un nouveau régime fiscal pour l’activité de pêche sera élaboré.

source: Zahra H/ le midi libre

Partager cet article

Repost 0

commentaires