Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Azeffoun... la coquette
  • Azeffoun... la coquette
  • : Azeffoun, cette petite ville littorale de kabylie, connue pour la beauté de ses paysages et la sympathie de ses habitants, Azeffoun est aussi connue à travers ses enfant artistes et écrivains qui on beaucoup donner à la culture algériènne.
  • Contact

Recherche

11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 13:30

tizi-fest-11-juillet_553966.jpgDes présentations chorégraphiques étaient, durant le Festival,  au programme dans plusieurs localités de la wilaya de Tizi Ouzou. Les chanteurs Rabah Ouferhat et Taleb Tahar ont animé, samedi, un gala à Azeffoun,  alors que Zayen et Djillali Hammama ont donné un spectacle à Larbaâ Nath Irathène. Moh Ouali Hakem et Moh Oubelaïd se sont produits à Tigzirt.

Les estivants et les habitants de la Kabylie maritime ont eu droit, depuis le début du Festival  arabo-africain de danse folklorique, à des activités artistique riches en couleurs. Des troupes sillonnent quotidiennement les principales  ruelles des villes côtières de la wilaya de Tizi Ouzou, dans des parades attrayantes et qui suscitent véritablement l’engouement des citoyens. Tigzirt, l’antique Iomnium, a accueilli, samedi,  des danseurs venus de M’sila, Madagascar et de Mauritanie qui ont animé la cité, dans une ambiance festive. Les férus de la chanson rythmée et du style chaâbi se sont également régalés avec les sonorités des chanteurs  Moh Amichi, Siham Stit, Moh Oubelaïd, Moh Ouali Hakem, Moh Bouchiba, Amar Meddour et Saïd Tifra qui ont agrémenté l’assistance de belles productions.

Même ambiance à Azeffoun, notamment avec les présentations chorégraphiques  du Ballet berbère de Wattrelos venu de France, des troupes du Tchad,  de Ghardaïa,  du Burkina-Faso,  de Tlemcen et de Jordanie. Au volet chant, les artistes Rabah Ouferhat et Taleb Tahar ont animé, durant la soirée de samedi, un spectacle en plein air,  sur le front de mer de l’ancien port Gueydon au grand bonheur d’une assistance qui s’est évadée du quotidien jusqu’à tard dans la nuit. D’autres localités de la wilaya de Tizi Ouzou ont également  renoué, une semaine durant, avec les festivités artistiques à l’occasion de la 6e édition du Festival de danse folklorique. Avant-hier, à Larbâa Nath Irathen, le chanteur Zayen a enflammé le public dans une soirée qui a drainé un public nombreux.

L’auteur de Baden Baden a ainsi marqué une halte remarquable dans la ville de l’ex-Fort national, en renouant avec un public qui l’adule et l’écoute régulièrement.  Il a été fortement ovationné par l’assistance surtout lorsqu’il a déclamé ses fameux textes comme Sousta-Sousta et Barcelona. En somme, Zayen  a donné un cachet particulier à la soirée qui a été également animée de Djillali Hammama et Cherif Laïdoun. Les habitants de la même localité ont également assisté à  des représentations des troupes libanaise, camerounaise et guinéenne. Les Marocains, les Sénégalais et les Nigérians étaient les hôtes de Tizi Rached où le chanteur non-stop Makhlouf y a donné un gala.

Au sud de la wilaya, les troupes ont fait une halte à Iboudrarène, dans la daïra de Beni Yenni un spectacle y a été animé par les danseurs de Tamanrasset et du ballet Mouloud Mammeri. Boudjemaâ Agraw et Mehdi Mazeghrane étaient à l’affiche pour un gala dans le chef-lieu de ladite commune. Par ailleurs, la chanteuse Amel Wahby devait animer, hier, à 21h, un concert au stade Oukil Ramdane de Tizi Ouzou. Notons aussi que  dans le cadre de ce festival, un gala de Djamel Allam est prévu pour ce soir, dans la ville de Boumerdès.

Source : Hafid Azzouzi / Elwatan

Partager cet article

Repost 0

commentaires