ESAzeffoun : Un parcours très révélateur

Publié le 3 Décembre 2007

Le déplacement de l’Entente en terre des Ath Djennad pour y affronter le club local a été classé, avant le début de la saison, par l’entourage de l’ESA parmi les plus difficiles qu’il devra négocier pour prétendre à un bon classement avant la phase retour. Le moins que l’on puisse dire est que les protégés de Naït Kaci ont réussi brillamment à franchir cet écueil en empochant les trois points mis en jeu. Cette performance vient s’ajouter aux cinq autres matches disputés jusque-là. Pour lancer leur campagne, les Ivahriyen entendaient frapper les esprits n’était l’arbitre qui avait décidé de mettre prématurément fin à leur rencontre face au NRB Sidi Daoud. Partie remise puisque ce sont les Dellysiens qui ont fait les frais de cette bonne santé juste avant les gars de l’ex-Camp du Maréchal qui se sont inclinés à leur tour par des scores étriqués, certes, mais de manière qui en disait long sur l’envie des joueurs de Azeffoun de marquer leur territoire. Pour parachever cette entame, c’est le NRB Sidi Daoud qui dut refaire un tour par l’ex-Port Gueydon d’où il est rentré avec six buts dans ses bagages.
Lors de ses déplacements respectifs, à Ouaguenoun où il était reçu par le CA Fréha et à Boghni, l’ESA a réussi un sans faute en s’adjugeant 6 points sur les 6 en jeu. Le seul semi-échec fut le nul ramené de Tizi Ouzou face à une équipe de l’USK pourtant en pleine crise. Ainsi les hommes de Bouakouk totalisent en ce début de saison 16 points et donnent la nette impression de pouvoir aller cette fois au bout de leur vœu. Au vu des matches disputés, les gars de Azeffoun ont cette fois également et surtout beaucoup d’arguments à faire valoir. Ainsi, beaucoup de variantes ont été testées du fait de la richesse de l’effectif dont dispose l’entraîneur Bouakouk. Un large choix qui lui a permis par exemple de ne pas titulariser des joueurs de la trempe de Berrichi, Benkaci et du gardien de but Sayhi pour les remplacer par d’autres éléments dont les performances étaient tout simplement étonnantes. Une largesse de choix qui offre toute latitude aux Ivahriyen de gérer comme il se doit un championnat qui s’annonce aussi serré que d’habitude même si les candidats à l’accession semblent cette saison moins nombreux.
Source: Le buteur.

Rédigé par Hamid

Publié dans #Sport local

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article