Ferme aquacole d'Azeffoun

Publié le 13 Juin 2007

Un projet d’une unité d’aquaculture, spécialisée dans l’élevage et la production de loups de mer et de daurades, est en cours de réalisation dans la commune côtière d’Azeffoun.

Cet investissement revêt « une importance capitale dans la dynamisation de l’aquaculture et même du secteur de la pêche », de l’aveu du ministre de tutelle, Smaïl Mimoune, qui a visité, à la mi-février 2006, le chantier ayant atteint un taux d’avancement des travaux de 80%. Cette ferme aquacole, qui escompte une production de 1200 t de poissons destinées aux marchés national et étranger, emploiera une centaine de travailleurs permanents. Soulignant « l’impact économique important sur la région », M. Mimoune a insisté auprès de l’investisseur et du maire d’Azeffoun pour favoriser la main-d’œuvre locale. « Avec un coût dépassant les 74 milliards de centimes, ce projet est financé à hauteur de 60% par le Fonds de relance du secteur de la pêche, alors que le terrain d’assiette en bordure de mer aurait été concédé par la commune », indique-t-on. En s’adressant à ses responsables locaux, le ministre a précisé que « l’élevage est un appoint à la pêche maritime, car il y a un niveau de production à ne pas dépasser pour favoriser la reproduction. Et la pêche, à elle seule, ne suffit pas à satisfaire les besoins de la population. » Abordant l’investissement dans son secteur, M. Mimoune a souligné que « l’Etat, ayant mis l’argent à la portée des opérateurs, est en droit de suivre l’évolution des projets lancés et de s’inquiéter de leur réalisation ». En ce sens, la wilaya de Tizi Ouzou a enregistré, dans le cadre du programme de soutien à la relance économique, une trentaine de projets d’investissement pour un financement de plus de 1,43 milliard de dinars. Mais la relance du secteur passe aussi par la disponibilité des équipements et infrastructures, dont a tant besoin la corporation des pêcheurs. Inspectant les ports d’Azeffoun et de Tigzirt, le premier responsable national de la pêche avait sommé les responsables de livrer les deux ports dans les plus brefs délais. La livraison du port de Tigzirt, dont les travaux ont été initiés en 2002 avec une autorisation de programme de 1,2 milliard de dinars, est prévue pour juin prochain. Sur place, le ministre a demandé aux responsables de l’ouvrage de réunir tous les partenaires et acteurs « pour discuter du plan d’occupation de cet espace car il faut que les professionnels participent à l’aménagement de cette infrastructure », a-t-il lancé. Le taux d’avancement des travaux de ce port est à 75% et aurait une production annuelle moyenne de 280 t de poisson bleu et 1200 t de poisson blanc, apprend-on. En matière d’infrastructures, Smaïl Mimoune a annoncé qu’une halte et deux plages d’échouage seront implantées à Tigzirt, alors qu’une troisième est affectée pour Azeffoun, le tout pour une AP de 40 millions de dinars, pour 2006 et 2007.

Fiche technique:

Ferme Aquacole d'Azeffoun:

Grande unité stratégique et 1ère du genre en Algérie utilisant une technologie de dernier cri.

Objectif:

compléter les besoins nationaux en produits de la pêche sans épuiser le stock pêchable des fonds marins.

Capacité:    

alevins: 15 millions d'unités.

(Le quatre-cinquième des alevins iront vers d’autres ferme aquacoles moins importantes et vers l’exportation en direction des pays qui ont épuisé leurs stocks pêchables)

Loups de mer et dorades: 1200 tonnes.

Financement:

76 milliards de centimes, dont, 60% de soutien de l’Etat, 30% de crédit bancaire et 10% d’apport personnel du promoteur.

Création d'emploi:

100 personnes en permanence

des dizaines d’autres emplois indirects.


Rédigé par Hamid

Publié dans #Infrastructures de la commune

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

HASSENE AHMINE 03/08/2016 14:27

BELLE TOFFF

Ghemdane Malika 12/03/2014 13:40

bonjour. je suis ingénieur en science de mer spécialité Halieutique, je cherche du travaille dans une ferme aquacole a tizi ouzou ou les environs
email: ghemdanemalika @gmail.com


télé:0553592461

amira 13/12/2013 20:37

je suis une étudiante dans l'école nationale superieure des sciences de la mer et de l'amménagement de litoral et je veux savoir si c'est possible de faire des stages chez vous pour améliorer nos connaissances sur le domaine .

Soussou 24/04/2011 13:14



Bonjour, je suis licenciée en marketing et je désire vivement m'exercer dans le secteur de la pêche et de l'agriculture, industrie agroalimentaire, secteurs qui pevent vraiment amener notre
région au developpement. tél0775275659



KHAROUNI 24/12/2010 22:28



je suis vétérinaire de béjaia agé de 29 ans je tiens  à coeur de travailler dans une ferme aquacole mon projet de fin d'etude je l'es fait sur le poisson mon numero est 0776 99 76 44