Saison estivale - Renforcer la sécurité des plages -

Publié le 1 Juin 2007

La sécurisation des plages et l’aménagement urbain des villes côtières constituent les deux défis majeurs de la saison estivale de cette année dans la wilaya de Tizi Ouzou.

Au volet sécuritaire, le wali de Tizi Ouzou a réitéré, lors d’une réunion qui a regroupé lundi dernier l’exécutif de la wilaya et les responsables de l’ensemble des daïras et communes, l’engagement de l’administration « à mettre le paquet pour la sécurisation de toutes les plages ». Cet engagement se concrétise par la mise en place d’une structure des services de sécurité au niveau de chacune des plages autorisées à la baignade. Les plages sises dans les milieux urbains seront ainsi dotées de postes de police et celles se trouvant en dehors des villes, à l’instar de Sidi Khelifa et du Petit Paradis à Azeffoun, seront à la charge de la Gendarmerie nationale dont les équipes s’y installeront en permanence. En tout cas, c’est la question sécuritaire qui inquiète au premier lieu les responsables locaux. C’est le cas du P/APC d’Aït Chaffaâ (Azeffoun) qui a insisté sur l’urgence de renforcer les dispositifs sécuritaires d’une manière effective dans le but de mettre fin aux « défaillances » enregistrées la saison dernière, notamment, au niveau des plages de Sidi Khelifa et du Petit Paradis où « même si les éléments de la gendarmerie effectuaient des rondes régulières à travers ces plages, des agressions et dépassements ont été constamment enregistrés l’année dernière », a déclaré ce maire. En plus de la sécurité, des mesures similaires sont également envisagées en matière de sauvetage et de secours, et ce, avec l’implantation des unités de la Protection civile au niveau de toutes les plages. Au plan de l’aménagement, le wali a avancé le chiffre de 200 millions de dinars en guise d’enveloppe financière globale engagée cette année pour l’ensemble des opérations d’entretien des plages et des centres urbains des deux villes de Tigzirt et d’Azeffoun, que ciblent des milliers de vacanciers chaque été. Il est à mentionner que le wali a ordonné la suspension de tous les travaux d’aménagement des plages de la wilaya de Tizi Ouzou durant toute la période de la saison estivale. En tout cas, l’aménagement des villes côtières sera pris en charge dans le cadre du programme spécial d’aménagement urbain dans le cadre duquel la wilaya de Tizi Ouzou vient de bénéficier de plus de 10 milliards de dinars. Quant aux plages, leur entretien est chapeauté par la direction du tourisme dans le cadre du programme arrêté pour l’année en cours et à travers lequel une enveloppe financière de plus de 350 millions de dinars a été dégagée. Au-delà des opérations de relookage et de nettoyage, de grands travaux d’entretien ont été également engagés, tels la réalisation des murs de soutènement et de confortement, l’aménagement des parkings et le revêtement des accès menant vers les différentes plages. La nouveauté pour cette année touche aussi l’activité commerciale durant la saison estivale dans les villes côtières puisque les autorités locales ont promis d’éradiquer toute forme de commerce informel. Les services de la wilaya, enfin, ont affirmé que l’ouverture officielle de la saison estivale de l’année en cours aura lieu à Tigzirt.

Mohamed Naïli/ elwatan

Rédigé par Hamid

Publié dans #Nouvelles d'Azeffoun

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article