La poste entre les ruptures d'argent et les paiements avec des pièces de 100 DA

Publié le 22 Mai 2007

La poste d’Azzefoun et celle des Aghribs viennent encore une fois de se singulariser dans leurs prestations de service. Souvent sujettes à des ruptures de liquidités causant d’énormes désagréments aux citoyens, ces deux structures proposaient des pièces de 100 DA pour tout retrait d’argent et ce, durant près d’une semaine.
Les usagers se plaignent de cet état de fait qui les gêne tout de même notamment lors des retraits de grandes sommes, ce qui fera dire à l’un d’eux qu’il faut prévoir un carton ou un sachet pour le transport de ces piles d’argent dont le poids dépasse l’entendement. Les citoyens rencontrés se disent outrés par la fréquence de ces désagréments qui les pénalisent souvent dans leurs démarches quotidiennes au point de perdre confiance tout en étant contraints aux déplacements vers Fréha et Azzazga.

F. B.

Rédigé par Hamid

Publié dans #Nouvelles d'Azeffoun

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article