Ait-Arhouna : Un club de sports subaquatiques est né

Publié le 13 Juin 2009

A l’initiative de Mourad Boudjemâa, ancien athlète fédéral des sports aquatiques, l’OCA, Olympique club d’Ath Rehouna, a vu le jour, dans ce village qui fait face à la Méditerranée, dans la commune d’Azeffoun.


Vu l’engouement des jeunes pour les sports aquatiques, l’idée fut donc « traduite » en association sportive. Plus que cela. Puisque M. Boudjemâa, élu président de cette association, nous avouera qu’il y vise aussi une formation pédagogique. « Beaucoup de jeunes s’adonnent à la chasse sous-marine avec des fusils- harpons, sans la moindre connaissance des dangers encourus. Il en est de même pour la chasse sous-marine avec bouteilles ». « Des accidents mortels ont eu lieu à Azeffoun. Il (me) fallait réagir », précisera notre athlète. La première démarche a été l’affiliation du club à la Fédération nationale des sports subaquatiques. La plongée sous-marine, la planche à voile, la nage avec palmes pour les petits enfants de moins de douze ans, sont autant de disciplines auxquelles les responsables aspirent à promouvoir dans ce village côtier, à quelques kilomètres à l’ouest d’Azeffoun. Il est attendu, ensuite, des participations aux différentes compétitions. Partant de ces ambitions, les industriels de la région sont à solliciter pour apporter un plus à ces jeunes qui ne demandent qu’à exprimer leur talent. Dans le sillage « d’occuper un maximum de jeunes, », une école de football, à l’image de celle du groupe Haddad, est également en préparation. Les initiateurs, à l’image de l’infatigable S. Fraga, secrétaire du club, se félicitent de l’aide que l’APC leur a apportée. A ce titre, il est attendu l’homologation de leur stade, dès la fin des travaux d’extension et de clôture. Pour couronner le tout, un tournoi de football, à l’occasion des festivités du 20 Août 1956, y est déjà envisagé. Bon vent !


Source:  Smaïl Ouguerroudj/ elwatan


Rédigé par Hamid

Publié dans #Nouvelles d'Azeffoun

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article