Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Azeffoun... la coquette
  • Azeffoun... la coquette
  • : Azeffoun, cette petite ville littorale de kabylie, connue pour la beauté de ses paysages et la sympathie de ses habitants, Azeffoun est aussi connue à travers ses enfant artistes et écrivains qui on beaucoup donner à la culture algériènne.
  • Contact

Recherche

8 avril 2008 2 08 /04 /avril /2008 13:11

Le site archéologique d’Aït Rehouna (Azeffoun) qui est constitué d’allées couvertes vieilles de 5000 ans est situé à 63 km au nord-est de Tizi Ouzou. Malgré son importance, il reste méconnu.

Dans toute l’Afrique du Nord, il n’y aurait que 14 allées couvertes. Parmi elles, 8 sont dénombrées à Aït Rehouna, à 14 km du chef-lieu de la commune d’Azeffoun et 6 autres à Ibarissen , à 8 km à l’ouest de Toudja, dans la wilaya de Béjaïa. Ces sites ont été répertoriés par le chercheur au CNRS, Gabriel Camps, également spécialiste de la civilisation berbère. Selon lui, ces monuments mégalithiques dateraient de 3000 ans avant J. C. Ils sont authentiques, originaux et n’ont pas d’équivalents dans tout le Maghreb. Ces allées couvertes seraient des nécropoles ou monuments funéraires. Jusqu’à présent, des fouilles sérieuses et approfondies n’ont pas été entreprises, hormis celle faite dans les années 1950 par deux chercheurs français : J. CL. et J. M. Musso et qui ont permis de dire qu’il s’agit bien de sépultures collectives, eu égard à la découverte d’ossements en tas, accompagnés de céramiques étrusco-campiennes à vernis noir ainsi que des perles en pâte de verre et des objets en métal (anneaux, clous) ! Un problème délicat se pose alors pour les scientifiques. Le problème de datation reste donc posé ; il y a lieu d’approfondir les recherches. Les scientifiques baptisèrent ces monuments allées couvertes de Kabylie de par leur spécificité. Les habitants d’Aït Rehouna appellent ces monuments « Les petites maisons romaines ». Le nom d’allées couvertes leur est donné par rapport à leur architecture. Des allées rectangulaires, dont la longueur varie entre 8 et 15 m (la plus longue a 15 m à Aït Rehouna). La largeur ne dépasse pas 1,5 m et la hauteur varie entre 2 et 3,5 m. Les blocs de grès constituant les parois et les dalles qui couvrent ces allées sont de très fortes dimensions (jusqu’à 3 m de longueur). L’état de ces allées continue de se dégrader de jour en jour sans qu’aucune autorité ni quelque scientifique ne s’en offusquent. Dans son programme d’action pour l’année 2007, l’association Ivahrien avait classé parmi les priorités, la sauvegarde de ce patrimoine. Son objectif, protéger et clôturer au moins ces allées qui sont dispersées dans le village situé sur une crête (certaines sur le versant est, d’autres sur le versant ouest) avant leur classement comme patrimoine national historique. L’on a appris en outre que la direction de la culture de la wilaya de Tizi Ouzou prépare un dossier de classement de ce site comme patrimoine national archéologique.

Source: M.Benyakoub / elwattan

Partager cet article

Repost 0

commentaires

HAMID 29/08/2008 17:08

Azul a yatmatenEn réalité j'ai visité votre site pour vous demander de m'aider dans ma petite recherche, issu d'un petit village de la petite kabylie de la wilaya de B B Arréridj, il se trouve que mon village s'appelle AEechabou, et nous avons aussi un saint appellé Sidi Ahmed Aeechabou ( aEeccabu). je serai trés heureux de connaître un peu plus sur se sanit vénéré, car j'ai su par la suite que le même sanit se touve à Azeffoun. tANEMMIRT.